Contenu

SOLAR TEARS, l'ingénierie frugale pour l'accès à l'eau salubre

Soutenez Solar Tears par vos dons en contactant la Fondation UTT (www-fondation.utt.fr)

Le projet "Solar Tears" est un projet de recherche action à finalité humanitaire. Il a la particularité de confronter les chercheurs à une problématique sociétale majeure, celle de l’accès à l’eau salubre. Pour aider à résoudre ce problème, les chercheurs souhaitent générer de la connaissance autour d’une nouvelle philosophie de R&D basée sur le concept de frugalité.
Lancement: 12 sept. 2016
Durée: 24 mois
Coordinateur: serge.rohmer@utt.fr
Financement: dons privés via la Fondation UTT

UN DEFI HUMAIN, TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE

L’accès à l’eau salubre constitue un défi mondial majeur. Le rapport 2015 des Nations Unies (http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002318/231823E.pdf, Water for a Sustainable World) indique que 749 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, et 2.5 milliards n’utilisent pas d’installations sanitaires. Il est estimé que 1.8 milliards de gens boivent de l’eau contaminée par Escherichia coli, et 6000 enfants meurent chaque jour de maladies liées à l’eau. Face à ce défi mondial, des programmes ont été menés avec plus ou moins de réussites. Selon L’ONG IRC, coordinateur du programme de recherche Europe/Afrique WASHTech (2011-2013, https://washtechafrica.wordpress.com/), 1 installation sur 3 dédiée à l’approvisionnement en l’eau potable ne fonctionne pas en Afrique Sub-saharienne. Pour pallier à ce problème, le programme de recherche WASHTech a permis de mettre au point et tester un ensemble d’outils d’aide à la décision nommé TAF (Conditions d’Application d’une Technologie) pour aider à la mise en place de solutions technologiques d’AEPHA (Approvisionnement en Eau Potable, Hygiène et Assainissement) durables. Les résultats de ce programme seront intégrés dans le projet.

Le défi de Solar Tears est de prendre en compte un ensemble de considérations à la fois humaines, technologiques et économiques. La dimension humaine impose un travail rigoureux de concertation entre les différents acteurs du projet, avec une attention particulière pour le contexte socio-économique et culturel des populations visées.

 

UNE REPONSE GLOBALE

Défi scientifique

L’équipe interdisciplinaire de recherche CREIDD et ses partenaires s’associent pour développer un projet scientifique de recherche-action d’avant-garde sur l’ingénierie frugale. Les plateformes technologiques Eco-Cloud, Living Lab, et Num3D sont utilisées pour le projet.

Défi technique

Il existe un grand nombre de technologies pour capter et/ou assainir de l’eau afin de la rendre propre à la consommation. Certaines sont déjà à disposition à l'UTT (F-CUBED, copie du prototype Grandpierre), et l'ensemble de ces technologies seront comparées pour analyser leurs performances. Une pré-analyse des systèmes existants a permis de créer une version qui s'oriente vers une approche frugale: un système de désalinisation auto suffisant énergétiquement à partir notamment de composants d'un vélo.

Défi humain

En dehors de l'étude des technologies selon la vision de l'ingénierie frugale, le projet se donne pour objectif de répondre à un vrai besoin. 3 pays seront choisis pour être des terrains d'expérimentaton, les populations seront intégrées dans le processus de conception des technologies qui devront être en complète adéquation avec des critères socio-économiques, environnementaux et culturels.