Contenu

Projet EITANS

Titre

Ecologie Industrielle et Territoriale : ANalyse des facteurs Socio-économiques et anthropologiques pour sa mise en œuvre.

Durée

2 ans : 2011-2013

Partenaires

La coordination du projet est assurée par l'Université de technologie de Troyes via le CREIDD.

Membres du CREIDD impliqués

Financement

Le projet EITANS est lauréat de l'appel à projets lancé par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) dans le cadre du programme coordonné "Déchets et Société", thématique "Individus et Jeux d'acteurs".

Montant total : 304 724 €

Description

Le projet EITANS vise, en premier objectif, la définition et la caractérisation des facteurs socio-économiques et anthropologiques susceptibles d’engager et/ou d’influencer une démarche d’écologie industrielle et territoriale, au regard du contexte politique et de la réalité socio-économique du terrain. Le second objectif est d’évaluer la pertinence d’outils d’aide à la décision disponibles quant à la mobilisation des acteurs dans un processus d’écologie industrielle et territoriale.

Le travail de recherche est conduit, de manière empirique, sur trois terrains d’expérimentation aux contextes économiques et au degré de maturation différents (le territoire de l’Aube, la Vallée de la Chimie au Sud de Lyon, et le Val de Drôme et Diois), et selon trois tâches décrites ci-dessous :

  • Analyse des mécanismes décisionnels des acteurs clé dans un processus d’écologie industrielle et territoriale, par la réalisation d’entretiens individuels ;
  • Analyse critique des démarches mises en œuvre du point de vue des stratégies déployées (gouvernance, périmètres d’action, etc.), de la pérennité des actions engagées, des outils d’aide à la décision utilisés, et de l’intégration de l’écologie industrielle et territoriale dans l’élaboration de schémas territoriaux émergents ;
  • Mise en perspective des résultats d’analyse des deux premiers points et identification des facteurs socio-économiques et anthropologiques les plus significatifs de manière à proposer des pistes de modélisation qualitative des processus d’implantation de démarches d’écologie industrielle et territoriale.

Une grille d’analyse des territoires ainsi que des recommandations à destination des acteurs publics et privés seront élaborées de manière à favoriser le déploiement de l’écologie industrielle et territoriale sur un territoire en dissociant bien les facteurs socio-économiques et anthropologiques généraux des facteurs liés à des contextes spécifiques.